Planifier la consolidation en milieu rural : l'exemple de la Nouvelle-Beauce

28 mars 2019 Articles de fond | Événements

Planifier la consolidation en milieu rural : l'exemple de la Nouvelle-Beauce

La densification n'est pas réservée aux grandes villes. Les démarches réalisées par la MRC de La Nouvelle-Beauce et par la Municipalité de Saint-Elzéar, rapportées dans cet article de 100°, illustrent comment cette réflexion s'applique en milieu rural. 

Érick Olivier, directeur du Service de l'aménagement du territoire et du développement de la MRC de La Nouvelle-Beauce sera présent pour en parler au Rendez-vous Collectivités viables, organisé par Vivre en Ville à Montréal le 25 avril 2019. Il présentera notamment les formes urbaines et architecturales privilégiées par la MRC pour atteindre une densification à échelle humaine dans ces plus petits milieux. 

Un changement de donne du côté de la CPTAQ

Le resserrement des exigences de la Commission de protection du territoire agricole en matière de dézonage pour agrandir l'espace constructible à même le territoire agricole oblige les municipalités rurales à repenser leur mode de développement. Il est dorénavant plus difficile d'obtenir de telles autorisations. C'est ce qu'a constaté notamment la MRC de La Nouvelle-Beauce dans les dernières années. Et lorsque les municipalités sont en pleine croissance, cela oblige à travailler différemment. 

Saint-Elzéar : un village prend la voie de la densification

Illustration du potentiel de densification du cœur du village de Saint-Elzéar / Vivre en Ville
Illustration du potentiel de densification du cœur du village de Saint-Elzéar / Vivre en Ville

La réflexion menée par la MRC sur cette question a notamment poussé la Municipalité de Saint-Elzéar à planifier sa croissance différemment. 

Saint-Elzéar a choisi d’innover : pour le moment, nous sommes les seuls dans la MRC à avoir modifié nos règlements dans le but explicite de densifier le village.
– Mathieu Genest, directeur général et secrétaire-trésorier de Saint-Elzéar

En partenariat avec Vivre en Ville, il a été possible d'établir que le potentiel d'accueil du village était bien plus important que ce qui était planifié, notamment grâce à des interventions de densification. En planifiant le devenir de certains terrains sous-utilisés et en repensant les normes de conception, le village peut maintenant envisager plus sereinement sa croissance... le tout sans perdre de terres agricoles et en participant à la création d'un noyau villageois habité et vivant!

Pour plus de détail, consultez l'article de 100° «Collectivités viables: Saint-Elzéar réécrit ses règles d’aménagement pour mieux occuper le territoire villageois»

________

L'exemple des réflexions menées par les municipalités de la MRC de La Nouvelle-Beauce sera présenté par Érick Olivier, directeur du Service de l'aménagement du territoire et du développement de la MRC de La Nouvelle-Beauce le 25 avril 2019 au Rendez-vous Collectivités viables, à Montréal. Pour en savoir plus et vous inscrire, cliquez ici.

Ne manquez rien de «Oui dans ma cour !» : inscrivez-vous à l'infolettre