Relever les défis de la densification - Trousse de bon voisinage pour promoteurs immobiliers

17 juin 2020 Outils

La densification apparaît aujourd’hui comme une solution incontournable, et les promoteurs comme des acteurs clés pour y parvenir. La mise en oeuvre de pratiques de bon voisinage constitue un élément clé pour un dialogue constructif sur la densification. Pour guider ce changement de pratiques, Vivre en Ville propose une nouvelle publication.

La publication «Relever les défis de la densification grâce à la collaboration : Trousse de bon voisinage pour les promoteurs de projets immobiliers dans les milieux de vie établis» est disponible gratuitement en ligne.

L’objectif de cet outil est d’accompagner les promoteurs immobiliers dans cette nouvelle ère de consultation et d’échanges entourant les projets de densification, alors que les attentes de la part du public rendent l’implication des parties prenantes incontournable.

Pour en savoir plus sur le concept de densification, consulter nos fiches en ligne Tout savoir sur la densification, disponible sur www.ouidansmacour.quebec/tout-savoir/ 

À qui cette trousse est-elle destinée ? 

Les 4 fiches pratiques sont principalement destinées aux promoteurs d'un projet :

Un promoteur d’un projet de densification peut être une entreprise immobilière, mais également un organisme à but non lucratif (OBNL), un groupe de citoyens, une institution publique, un groupe de ressources techniques ou même un particulier qui souhaite ajouter un ou des logements à sa propriété.

Quand utiliser la trousse?

Tous les aspects de la promotion immobilière devraient intégrer des pratiques de bon voisinage : planification, conception, construction, relations publiques. Dès le début de votre réflexion sur le projet, votre plan d'affaire gagnera à tenir compte du tissu tant social que bâti. La présente trousse regroupe quatre fiches qui touchent différentes étapes du projet, du premier jour du projet jusqu’au chantier :

Des défis surmontables

La densification des quartiers existants est un ingrédient incontournable des collectivités viables. Il faut cependant la faire de manière sensible si on souhaite un accueil favorable des parties concernées, que ce soit les voisins, la municipalité ou d’autres groupes. Pour cela, le projet doit bien s’intégrer à son environnement social et bâti, et son processus de conception gagne à être transparent.

Les efforts que ce travail représente ont une plus-value certaine, bien qu’elle soit souvent difficile à quantifier en amont. La communication transparente entre les acteurs est le meilleur moyen de mettre en place un climat sain, d’avancer dans le processus d’approbation municipale et d’améliorer le voisinage. Ceux qui l’ont essayé vous le diront : les efforts consacrés en amont du projet ont de fortes chances de permettre un gain de temps et d’argent sur l’ensemble du processus.

Consultez la page web ouidansmacour.quebec/bon-voisinage pour en savoir plus et télécharger l’outil gratuitement.



Ne manquez rien de «Oui dans ma cour !» : inscrivez-vous à l'infolettre