[Vidéo] Projets immobiliers : s’impliquer pour une intégration réussie

18 avril 2019 Vidéo | Articles de fond

Projets immobiliers : s’impliquer pour une intégration réussie

De la conception jusqu’à la construction, la réalisation de projets immobiliers dans un milieu bâti est toujours une aventure pour les promoteurs et concepteurs. Et l’acceptabilité sociale est désormais un élément essentiel de toute démarche de densification. Vivre en Ville a rencontré des acteurs de l'immobilier qui s’impliquent pour bien intégrer leurs projets grâce à des approches différentes.

District Atwater : consulter en amont pour un projet qui se démarque

Alexandre Forgues

Alexandre Forgues est président de District Atwater. Depuis une quinzaine d’année, il se spécialise dans le développement de projets immobiliers urbains, particulièrement dans le sud-ouest de Montréal.

Il y a énormément de demande pour vivre dans les milieux urbains. C’est important de pouvoir densifier pour répondre à cette demande, parce qu’on parle pas juste de qualité de vie, mais aussi de vaincre l’étalement urbain.
– Alexandre Forgues, District Atwater

Le projet Origine, lancé au printemps 2019, a fait l’objet d’une consultation à l’initiative de District Atwater. Cette démarche, mise en place en amont des processus réglementaires, visait à influencer la conception du projet en fonction des aspirations de la population.


Origine habitation durable / District Atwater - NÓS Architectes

Si on a décidé de faire une consultation privée, en amont, c’était pour ne pas arriver à la fin, là où le projet est canné, puis de le présenter aux citoyens. Parce qu’à ce moment là, il est trop tard en fait pour changer des éléments comme on l’a fait dans ce projet là.
– Alexandre Forgues, District Atwater

Très positive, cette expérience de consultation a également permis à District Atwater de faire connaître le projet à ses futurs clients, séduits autant par le concept que par l’approche.

Construction St-Pierre Roseberry : densifier en limitant les aléas liés aux dérogations

Karine St Pierre et Guillaume Fafard

Impliqués dans la basse-ville de Québec depuis 2006, Construction St-Pierre Roseberry et Quinzhee Architecture travaillent en partenariat pour mettre en œuvre des projets de densification en cherchant généralement à respecter la réglementation en place. Avec les années, l’entreprise s’est taillée une place de choix dans le marché de l’habitation urbaine neuve, à échelle humaine.

On construit en ville, donc il faut travailler dans la copropriété, mais on a développé un concept différent où les résidents ont l’impression vraiment d’être chez eux, avec une porte indépendante, et un espace vert, ou une terrasse.
– Karine St-Pierre, Construction St-Pierre Roseberry


Chez Bayard / Développement Émeraude - Quinzhee Architecture - Construction St-Pierre Roseberry - Étienne Dumas 

La réglementation en place leur permet généralement de réaliser leurs projets de plein droit, sans déroger, ce qui assure une construction plus rapide et participe au succès de l’entreprise. À l’occasion, réaliser des projets de qualité peut tout de même nécessiter de déroger à la réglementation. Dans ces cas-là des efforts supplémentaires sont déployés pour garantir une bonne intégration dans le voisinage.

Faire une dérogation mineure, ou un amendement au zonage, c’est des délais qui sont flous. Quand on a la réglementation qui permet de faire un projet, on sait mieux comment ça va se passer, et ça se reflète aussi dans les coûts.
– Guillaume Fafard, Quinzhee Architecture

Respecter ou déroger, tout est question de contexte

Ces deux exemples illustrent bien qu’en matière de densification et d’acceptabilité sociale, il n’existe pas de recette unique. C’est le contexte (réglementaire, économique, social, bâti) qui dicte l’approche à adopter.

Lorsque la réglementation permet, d’avance, une densification bien intégrée, cela évite bien des problèmes et des délais… en autant que cette réglementation soit un bon reflet de la planification et des aspirations de la population.

Mais quand certains projets nécessitent de remettre en question la planification et la réglementation pour différentes raisons, les promoteurs ont intérêt à tout mettre en œuvre pour s’assurer de coller aux aspirations de la population. Au final, tout le monde peut y gagner.

Ne manquez rien de «Oui dans ma cour !» : inscrivez-vous à l'infolettre