Village densifié : la consolidation adaptée aux collectivités rurales dans l'Ouest lyonnais

11 avril 2019 Événements | Articles de fond

Village densifié : la consolidation adaptée aux collectivités rurales dans l'Ouest lyonnais

Protéger les espaces agricoles et naturels face à l’étalement urbain tout en créant des milieux de vie de qualité est un réel défi, pour les collectivités rurales. Taluyers, un village de moins de 2 500 habitants à l’ouest Lyon (France), a su le relever grâce à une planification minutieuse à l’échelle régionale et l’implication d’élus et de professionnels locaux qui ont su adapter la politique d’aménagement au contexte local.

La directrice du Syndicat de l'Ouest Lyonnais, Véronique Couzon, sera présente le 25 avril à Montréal pour parler du concept de « Village densifié » à l’occasion du 4e Rendez-vous Collectivités viables, organisé par Vivre en Ville sur le thème «Oui dans ma cour!». Responsable de la planification pour ce territoire, elle présentera les avantages d’une densification des zones déjà construites et les opportunités que peuvent saisir les collectivités locales.

Pourquoi densifier les villages?

L’urbanisation d’espaces agricoles et naturels pour répondre aux besoins d’espaces pour les logements et les activités commerciales et industrielles se fait à un rythme qui n’est pas durable à long terme et constitue un gaspillage d’un territoire précieux. L’étalement renforce par ailleurs la dépendance à l’automobile (pollution, congestion), décourage les déplacements piétons et rend le transport en commun peu performant.

En France, différents dispositifs législatifs et réglementaires (locaux et nationaux) visent à freiner cette tendance en incitant à urbaniser dans ou à proximité des zones déjà construites. Les élus locaux doivent s’y conformer, mais peuvent le faire en prenant en compte les spécificités du territoire. C’est dans ce contexte qu’est né le concept de «village densifié» dans la région de Lyon.

Prendre en compte les spécificités de l’Ouest Lyonnais

Le Syndicat de l’Ouest Lyonnais est une structure supramunicipale qui couvre un territoire regroupant une quarantaine de collectivités et près de 120 000 habitants. Elle est notamment chargée d’élaborer une politique de développement de son territoire.

La politique d’aménagement reposant sur le concept de village densifié vise à consolider les «centres-bourgs» (autrement dit, les noyaux villageois) pour faire vivre les commerces et services, créer et animer les lieux de rencontre et diversifier l’offre résidentielle pour mieux répondre aux besoins des habitants. Construire les nouveaux logements à proximité des commerces et services permet en outre d’encourager l’utilisation de modes de déplacements actifs. Adaptées au contexte local, les interventions prennent en compte les spécificités de chaque collectivité pour préserver son patrimoine (p. ex., cadre, bâti, matériaux de construction, points de vue).

Deux projets de densification dans la collectivité de Taluyers

Taluyers est une petite collectivité rurale qui subit des pressions immobilières compte tenu de sa proximité à la métropole lyonnaise de 1,3 millions d’habitants. Deux projets de densification y ont récemment été mis en œuvre et illustrent comment une petite collectivité peut prendre en main son développement en optant pour la densification.


Localisation des deux projets de consolidation à Taluyers, France / © Vivre en Ville - Fond : Google Maps

Le premier projet qui a vu le jour a permis d’accueillir de nouveaux logements le long d’une rue existante, en remplacement d’équipements sportifs vieillissants. Ces derniers ont été relocalisés, l’offre a été diversifiée (p. ex., jeux extérieurs pour les enfants) et les équipements ont été mieux reliés à l’école de Taluyers. Pour cette intervention, les élus ont d’abord travaillé en étroite collaboration avec les associations locales pour définir les besoins du milieu en termes d’installations sportives et de loisirs.

Logements sociaux construits dans le Quartier des écoles, à Taluyers / © Syndicat de l’Ouest Lyonnais

Cette restructuration du secteur, appelé « quartier des écoles » avait également pour but de retisser la trame urbaine vers le centre du village. En effet, le secteur des écoles s’était développé dans les années 1980 en zone agricole à l’extérieur du périmètre urbain de l’époque, totalement isolé du reste de la collectivité. Les liens vers le centre du village où l’on retrouve quelques commerces et services ont donc été retissés pour favoriser les transports actifs et la convivialité des espaces.

Le second projet réalisé consistait à aménager un parc afin de créer un lieu de rencontre pour les citoyens. Pour mettre ce projet en œuvre, la collectivité a saisi une opportunité lorsqu’une congrégation religieuse propriétaire d’un site au cœur du village souhaite vendre son patrimoine.

Sentier aménagé dans le cadre de l'opération Parc Pie X / © Direction Départementale des Territoires du Rhône (PDF)

Tandis que des promoteurs privés ont transformé un bâtiment existant en restaurant et construit une trentaine de logements (dont des logements sociaux), la collectivité a développé le restant du terrain pour aménager un jardin public et a ajouté des sentiers piétons vers la mairie et les commerces de proximité.

Notre objectif était de construire un espace de respiration en centre bourg. C’était ici un lieu relativement clos et secret : ce jardin est désormais un espace partagé et un lieu convivial de proximité pour tous les Talusiens […] Qu’ils ne fassent que le traverser ou qu’ils s’y attardent […], les jardins publics ont, plus que jamais leur place au sein de nos cités et doivent cohabiter avec l’urbanisme.
– Pascal Outrebon, Maire de Taluyers (PDF)

La planification en amont comme condition de réussite

Une étude de centralité préalable à la révision du Plan d’urbanisme a permis de planifier l’aménagement global de Taluyers. Ensuite l’implication des élus, la concertation avec le monde associatif et la maitrise du foncier par la collectivité ont contribué à la réussite du redéveloppement.

Dans des communes de la taille de Taluyers […], l’investissement des élus est très fort sur ce type de projet parce qu’on n’a pas […] de chef de projet, on n’a pas cet ensemble d’ingénierie technique dont disposent les grosses collectivités.
– Pascal Outrebon, Maire de Taluyers (PDF)

Pour en savoir plus, soyez au rendez-vous!

Le 25 avril prochain, dans le cadre du 4e Rendez-vous Collectivités viables, Véronique Couzon viendra présenter le concept de village densifié. Ce sera l’occasion unique d’aborder plusieurs questions sur la mise en œuvre de la densification dans des petites collectivités, la préservation du patrimoine bâti et les conditions de réussite. Pour assister à sa conférence, découvrir et échanger sur les formes et les processus gagnants en matière de transformation urbaine, c’est par ici.

Ne manquez rien de «Oui dans ma cour !» : inscrivez-vous à l'infolettre